Le Zoo de Khan Younès


 
KHAN YOUNES

 

Comme beaucoup de gens, partout ailleurs, j’ignorais les conditions dans lesquelles vivent les animaux « sauvages » du moins ceux qui ont survécu à la cruauté humaine et qui sont les pensionnaires des zoos. Les raisons de ces situations alarmantes sont multiples. Les associations de défense et d’aide aux animaux les connaissent bien. Mes recherches modestes m’ont permis de tomber sur plusieurs sites qui déplorent l’état du zoo de Khan Younès, une ville située dans le sud de la bande de Gasa. « Le pire des zoos du monde » selon le titre d’un article publié sur internet, a été pris en charge par Four Paws1. Ouvert en 2007, le zoo de Khan Younès a définitivement fermé ses portes. 

De fait, il s’agit à la fois d’une mauvaise et d’une bonne nouvelle. En effet, la fin d’un projet, d’un rêve, c’est dramatique. Qu’on pense aux propriétaires! De plus, les familles sont privées de sources de divertissement et d’émerveillement. En revanche, la fermeture du zoo signifie la fin du  cauchemar et de nouveaux horizons pour les nouveaux pensionnaires. 

La ville de Khan Younès a été fondée en 1387 et sa population s’élève à plus de 100000 habitants et possède la densité la plus élevée du monde avec plus de 4000 habitants au kilomètre carré. 

Sources : 

https://www.four-paws.org.uk

https://www.sciencesetavenir.fr/animaux/biodiversite/les-derniers-animaux-du-zoo-de-gaza-ont-ete-exfiltres_103634.