Pour l’emploi

pourblog


Terminale ES
Regards croisés
Thème 2 : Travail, emploi, chômage
Acquis de première
: chômage, productivité, demande globale, politique monétaire, politique budgétaire, rationnement.NOTIONS: Flexibilité du marché du travail, taux de chômage, taux d’emploi, qualification, demande anticipée, salariat, précarité, pauvreté.

Le marché du travail dans l’optique libérale

Les offreurs de travail sont les actifs occupés et les chômeurs (les deux constituent la population active). L’offre globale de travail (ou demande d’emploi) croît avec le salaire réel (c’est une fonction croissante de ce salaire). Quant à la demande de travail (ou offre d’emploi), elle émane des entreprises. C’est une fonction décroissante du salaire réel, ou salaire nominal déflaté par les prix (la demande du travail baisse lorsque le prix du travail augmente). Les entreprises demandent du travail jusqu’à ce que la productivité marginale du travail soit au moins égale au salaire réel. L’instauration d’un salaire minimum est, dans cette conception libérale, à l’origine d’un excès d’offre du travail (donc du chômage).
Le prix (le salaire réel) et la quantité de travail offerte et demandée d’équilibre résultent de la confrontation de l’offre et de la demande de travail (point de rencontre entre les courbes d’offre et de demande globales de travail si le salaire est flexible (aucun obstacle ne s’oppose à sa variation à la hausse comme à la baisse).


La politique économique est guidée par l’économie politique

Ainsi, la politique de l’emploi ne saurait être improvisée, elle est fondée sur l’analyse économique du chômage. Lorsque celui-ci est dû à l’insuffisance de la demande anticipée1, on parle de chômage keynésien. L’explication met en relief le rôle des entreprises dans la création d’emplois. Le niveau de la production et de l’emploi dépend des perspectives de demande. Si le climat des affaires est tel que les entrepreneurs sont pessimistes, ils ne seront pas incités à produire suffisamment et ajustent, en conséquence, le niveau d’emploi nécessaire. C’est un chômage involontaire et seul le soutien de la demande2 peut permettre de le réduire. S. De Brunhoff présente la politique économique keynésienne d’une manière détaillée et claire. 3 En revanche, le chômage de type classique trouve son origine dans un coût du travail élevé. Pour faire baisser ce chômage, on préconise un allègement du coût du travail à travers la réduction des charges patronales notamment sur le travail peu qualifié. L’argument économique avancé pour justifier cette mesure est que la productivité marginale des travailleurs peu qualifiés est inférieure à ce qu’ils coûtent aux employeurs.


↩️1 C’est l’article qui m’a le plus aidé à comprendre cette notion dont le sens est loin d’être évident. Il est en anglais. Il comporte un graphique qui facilite la compréhension de l’analyse keynésienne de l’emploi. Voici le lien : http://www.economicsdiscussion.net/employment-theories/keynes-theory-of-employment-concept-of-effective-demand-with-diagram/6213

↩️2 Grâce aux politique monétaire et budgétaire. Voir acquis de première.
↩️3 « L’important, pour Keynes, est d’induire un procès de mise au travail de la main-d’oeuvre, de distribution des revenus et d’absorption des produits. Il soutient non seulement le financement public de travaux créant des emplois, mais aussi celui d’investissements privés ». Cf. S. De Brunhoff, L’heure du marché, PUF, 1986, page 22.

Autres références :
https://www.lemonde.fr/revision-du-bac/annales-bac/sciences-economiques-terminale-es/sous-emploi-et-demande_t-serde87.html
http://campusport.univ-lille2.fr/ress_sobry/co/15_chp3.html

Auteur : lamssasite

Passionné pour le partage.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.