Des romanciers inoubliables


Je ne peux pas m’empêcher d’attendre le pire en lisant Thomas Hardy et John Steinbeck. Le lecteur est amené à ressentir de l’anxiété d’une certaine manière. Les arrière-plans économiques et sociaux comportent toujours des risques. De plus, les personnages vulnérables sont voués dès le début à un destin tragique et il n’y a aucune issue.

Lisez les romans de J. Steinbeck tels que Des souris et des hommes, Les raisins de la colère et Tess de l’Urbervilles de Thomas Hardy.

Auteur : lamssasite مدونة

Passionné pour le partage.