Comment apprendre l’anglais


Introduction

Nous apprenons, grâce au processus de socialisation et à l’éducation, les éléments culturels du milieu social auquel nous appartenons ou auquel nous aspirons ou nous rêvons d’appartenir et parmi ceux-ci la langue. Nous n’avons eu aucune difficulté à apprendre notre langue maternelle sauf dans des cas exceptionnels. Parler une langue déterminée nous distingue des autres et constitue un élément de notre identité.

Les autres se font une opinion de nous sans nous connaître parce qu’ils nous regardent avant de nous écouter. Leur jugement, fondé sur l’apparence, peut être validé ou non lorsque nous leur parlons. C’est ici que se pose à l’évidence la question de la langue.

Il est difficile d’évaluer le nombre de langues dans le monde. On estime ce nombre entre 6000 et 7000. Mais qu’importe ? Je vous livre ici mon expérience personnelle. Je voudrais ajouter que l’apprentissage de l’anglais, dont cet article traite, m’a aidé moralement, socialement et sur le plan professionnel. J’espère que cet article vous aidera aussi.

De quel anglais parle-t-on ?

• Parlé ou écrit ?

• L’anglais des affaires ?

• L’anglais américain ou britannique?

• L’anglais dans les domaines artistique et scientifique?

Les questions précédentes ne sont pas fondamentales mais pas superflues. L’essentiel, c’est de se lancer.

J’ai étudié l’anglais pendant un an au lycée à raison de deux heures par semaine.

Mon premier cours eut lieu en début d’après-midi et quand Mr. Stranges, un enseignant américain, entra en classe il nous salua en anglais avec un sourire bienveillant : “Good afternoon class”. Les trente élèves répondirent avec enthousiasme : “Good afternoon class” au lieu de “Good afternoon sir ou mister”.

Je ne sais pas ce que Mister Stranges est devenu.

Ce fut mon dernier contact avec l’anglais. Je me suis mis à étudier l’espagnol non pas de mon plein gré mais par nécessité. Des circonstances ont changé. Mon ami, lui, a continué à étudier l’anglais et je ressentais cela comme une sorte de supériorité linguistique.

Ce n’était pas parce que j’étais obligé d’abandonner l’anglais que j’y ai complètement renoncé.

Un membre de ma famille est rentré d’un pays anglo-saxon passer des vacances. Il était accompagné de son ami anglophone. Ce dernier ne parlait pas un traitre mot en français. Vous imaginez l’embarras de la situation. Il fallait un traducteur pour pouvoir communiquer avec lui. J’ai tenté de bredouiller quelques mots en anglais mais le résultat n’était pas à la hauteur de mes espérances.

J’ai éprouvé une profonde frustration de ne pouvoir communiquer avec un interlocuteur aussi sympathique.

Je me suis lancé un défi. En réalité, j’ai vaguement projeté d’apprendre l’anglais sans savoir comment m’y prendre.

J’ai, en toute modestie, considérablement amélioré mes compétences en anglais.

Mes premiers pas dans l’apprentissage de l’anglais étaient hésitants.

La prononciation et le rythme en anglais

L’apprentissage des langues implique de maîtriser la prononciation des lettres, des mots, des mots dans les phrases et de savoir où placer les accents toniques. La connaissance des sonorités et l’imprégnation de notre oreille par les sons spécifiques à l’anglais est un atout précieux. Mais il ne faut pas s’inquiéter, il existe un outil à notre disposition pour communiquer : l’alphabet phonétique international (API). Pour maîtriser la prononciation, pour comprendre et se faire comprendre, on peut écouter et voir la transcription phonétique.

Ne vous inquiétez pas pour les accents car il y en a une multitude au niveau international et au sein de chaque pays voire à l’intérieur de chaque ville.

Des paroles

Je n’écoutais pas encore des chansons en anglais. Les paroles des chansons dans cet idiome sont un moyen divertissant et efficace pour apprendre les langues étrangères. Elles contiennent la plupart des registres de langue utilisés en fonction de notre auditoire et de l’interlocuteur. Des sentiments éprouvés par le commun des mortels sont exprimés dans ces paroles. Elles expriment les différents sentiments humains tels que la joie, la peur ou la déception, etc.

Or, éprouver le besoin de communiquer ses sentiments occupe une part non négligeable de notre discours.

De l’importance de poser des questions

Nous sommes amené(e)s, dans la vie quotidienne et/ou professionnelle, à poser des questions pour diverses raisons. J’ai vite pris conscience de l’intérêt et de l’utilité d’apprendre à poser des questions simples en anglais. C’est devenu même un jeu pour moi.

Exemples de questions :

Can you hang on for a moment?

What have you been getting up to lately?

What seems to be the trouble?

Will you manage?

Have you met your friend?

Who is this house?

What nationalty is he?

What message does the cartoonist want to convey?

How far is your office from home?

Écouter la radio

L’efficacité des méthodes d’apprentissage des langues et notamment l’anglais varie selon les individus. De plus, il faut se donner un objectif à atteindre : avoir un niveau convenable à l’écrit et à surtout à l’oral. Plus précisément, il s’agit des quatre compétences linguistiques : lire, écrire, écouter et parler.

J’ai beaucoup appris avec la BBC radio 4. J’écoutais (une des compétences linguistiques) les émissions de cette radio quotidiennement et ces exercices d’imprégnation m’ont permis de me familiariser assez rapidement avec les sonorités de l’anglais du moins britannique. Ces écoutes étaient ponctuées de répétitions afin de mémoriser les sons. Je prenais aussi des notes quand cela était possible.

Regarder la télévision

• Les films

• Les séries

• Les documentaires

• Les interviews

• Autres émissions télévisées

Dans un premier temps, il est conseillé de regarder avec les sous-titres dans votre langue. La question, de fait, n’est pas tant de comprendre que d’écouter et de s’accoutumer à la langue (s’exposer à la langue). Notez le maximum de mots dont vous consulterez le sens ultérieurement.

Ce que nous apprennent les personnes que j’ai interrogées

J’ai demandé à plusieurs personnes, interlocuteurs et interlocutrices dont la langue maternelle n’est pas l’anglais, comment elles ont appris à parler anglais. Leurs réponses mettent l’accent, si je puis dire, sur l’importance de l’oral et de leurs efforts de maximiser le temps de parole. Ces personnes parlent couramment l’anglais et n’ont pas nécessairement fait des études supérieures. Pour ce qui me concerne, je n’hésitais pas à prendre la parole, je ne me sentais pas ridicule en m’adressant à des anglophones et même en commettant des erreurs de syntaxe et de prononciation.

Parler le plus possible

Etre capable de s’exprimer en anglais

Prendre part à, voire susciter, des conversations avec des gens qui apprennent l’anglais et avec les natifs et de manière générale avec les anglophones.

Accepter qu’on vous corrige.

Lire

La presse

Si vous ne pouvez pas vous permettre d’acheter la presse anglaise, il existe d’innombrables ressources consultables en ligne à moindre coût. N’oubliez pas la particularité du style journalistique. Vous pouvez vous contenter, dans un premier temps, de lire et de comprendre les gros titres. Munissez-votre d’un dictionnaire anglais-anglais ou anglais-français ou anglais-langue maternelle. Des dictionnaires en ligne sont également utiles.

Des romans et des bandes dessinées mêmes celles qui sont destinées aux enfants. Il faut utiliser les moyens audiovisuels.

Vous pouvez partager cet article si vous estimez que cela en vaut la peine.

Références de sites internet consultés par l’auteur.

Voir vidéo pour phonétique :

https://youtu.be/S8McGqvzYnI

Voir pour prononciation :

https://fr.pronounce.com/science/integrez-le-rythme-de-l-anglais

Un bon site français sur l’accent tonique :

https://bilingueanglais.com/blog/745/comment-accentuer-les-mots-en-anglais/

Vous pouvez consulter le site suivant pour en savoir plus sur les accents y compris ceux utilisés dans les dialectes :

https://englishlive.ef.com/blog/english-in-the-real-world/rough-guide-british-dialects/amp/

Le site suivant présente un contenu très précis, intéressant sur les accents en anglais et rédigé en français par une spécialiste. Je conseille de le consulter :

http://cle.ens-lyon.fr/anglais/langue/lessentiel-de-langlais-oral/phenomenes-accentuels-et-rythmiques

Voir, pour les registres de langues :

https://francais.lingolia.com/fr/atelier-decriture/les-registres-de-langue

Voir, pour les paroles en anglais :

https://www.learningenglishmatters.com/category/listening/learn-with-lyrics/

http://www.encoreleaders.org/wp-content/uploads/2013/06/WSJ-terminology.pdf

https://blogpascher.com/blog-2/comment-ecrire-un-ebook-commencez-la-redaction-de-votre-livre

Pour poser des questions en anglais :

https://www.thoughtco.com/how-to-ask-questions-in-english-1211981

BONNE CHANCE

Auteur : lamssasite مدونة

Passionné pour le partage.