The world most famous economists (3/10)

Schumpeter

Introduction

J. A. Schumpeter est sans conteste considéré comme l’un des plus éminents économistes. Il est à la fois érudit et critique.

La référence à ses travaux est d’une importance capitale pour comprendre le fonctionnement du capitalisme à long terme. Son analyse est à plusieurs égards novatrice et, à l’instar de tous les auteurs, a trouvé dans les écrits de ses prédécesseurs des sources d’inspiration.

L’article que je soumets à votre lecture n’est qu’une modeste présentation de sa pensée féconde.

Les concepts et les notions utilisés par Schumpeter

◦ Évolution économique

◦ Monnaie de crédit

◦ Entreprises

◦ Entrepreneurs

◦ Grappes d’innovations

◦ Fluctuations cycliques

◦ Destruction créatrice

◦ Socialisme

◦ Banques centrales

◦ Banques commerciales

◦ Combinaisons productives

◦ Position de monopole

Les déséquilibres : plutôt la règle que l’exception

De nombreux auteurs insistent sur le changement de méthodes adoptées par Schumpeter mais aussi l’objet de ses théories. Ainsi, influencé par le sociologue allemand Max Weber, il associe approche théorique et empirique, en fait théorie pure et histoire, et considère davantage les sources des déséquilibres du système plutôt que les équilibres. C’est là que réside l’aspect novateur de ses travaux par rapport aux économistes classiques et néoclassiques.

Quelle concurrence ? Parfaite ou imparfaite ?

La concurrence parfaite est un modèle d’organisation et une structure de marché. Elle est définie par un certain nombre de conditions (homogénéité du produit, unicité du prix et de la technologie entre autres). Pour Schumpeter, c’est plutôt la concurrence imparfaite, sous forme de position de monopole, qui est observable et qui alimente la dynamique du changement, de l’évolution bien que l’auteur rejette tout évolutionnisme.

Les différentes innovations qui créent le changement économique et social

◦ Fabrication d’un bien nouveau

◦ Introduction d’une nouvelle méthode de production (nouvelle technologie)

◦ Ouverture d’un nouveau marché (un nouveau débouché)

◦ Accès à une nouvelle source de matière première

◦ Mise en place d’une nouvelle organisation (accès à une situation de monopole).

Entrepreneurs et grappes d’innovations radicales

Les travaux de Schumpeter gagnent en profondeur au fil du temps. Certes, l’entrepreneur demeure un personnage clé. Il prend des risques, sa motivation principale n’est pas le profit. Il est influencé par des valeurs extra économiques. Cependant, ce sont les grappes d’innovations qui deviennent un facteur décisif de même que le progrès technique dans la mesure où le changement induit le changement. Soulignons qu’il s’agit davantage des innovations radicales qui sont à l’origine de la création destructrice et l’évolution du système économique, que des innovations incrémentales qui modifient la qualité d’un produit (bien ou service) existant.

La destruction créatrice

C’est un processus qui se traduit par la disparition des activités économiques inadaptées menant à des banqueroutes et du chômage et l’apparition de nouvelles entreprises ayant innové.

Le crédit et le financement des innovations

De même, le financement de l’innovation par la monnaie de crédit à l’initiative du système bancaire hiérarchisé (Banques centrales contrôlant les banques commerciales) acquiert une grande importance. L’innovation crée une position de monopole et les créances bancaires sont payées sur les profits réalisés. Schumpeter souligne ici le rôle des institutions.

Quelques œuvres de J. Schumpeter :

◦ Capitalisme et socialisme (1942)

◦ Histoire de l’analyse économique (1954)

◦ Théorie de l’évolution économique (1911)

◦ Business Cycles (1939)

Du capitalisme vers le socialisme ?

Dans ce court article, la question de la disparition du capitalisme et le passage au socialisme n’a pas été abordée. Le capitalisme est toujours là mais à quel prix doit-il sa survie ?

Quelques références :

https://www.alternatives-economiques.fr/destruction-creatrice/00079477

Fhttps://www.cairn.info/revue-l-economie-politique-2006-1-page-82.htm#

https://www.scienceshumaines.com/amp/schumpeter-1883-1950-innovation-et-capitalisme_fr_1627.html

http://pise.info/eco/equilibre.htm

Auteur : lamssasite

Passionné pour le partage.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.