Économique et social : inégalités


Les différences ne sont pas toujours synonymes d’inégalités. D’ailleurs, on peut revendiquer des différences et s’opposer aux inégalités.

Inégalités économiques et sociales

  1. Inégalités économiques
    1. Inégalités de revenus
    2. Inégalités de patrimoine
      1. Intérêts
      2. Loyers
      3. Dividendes
  2. Inégalités sociales
    1. Inégalités d’éducation (scolaires)
    2. Inégalités d’accès aux soins
    3. Inéalités d’accès au logement

Les inégalités économiques engendrent des inégalités sociales

Les individus consomment et épargnent en fonction de leurs revenus (compte tenu de leurs propensions moyennes et marginales à consommer et à épargner). Or si la hausse de ce revenu doit quelque chose à la croissance économique et l’emploi, elle s’explique aussi par l’importance du patrimoine. Les inégalités de revenus font l’objet d’un consensus et les outils statistiques utilisés pour les mesurer permettent de l’illustrer. Ces inégalités expliquent pourquoi les individus et les groupes sociaux ont un accès inégal aux ressources utiles, vitales et valorisées socialement.

Les inégalités sociales entraînent des inégalités économiques

En fonction de leur origine sociale, les individus et les groupes sociaux accèdent à l’héritage et par conséquent à un patrimoine dont l’accumulation et la gestion vont générer un accroissement des revenus. L’origine sociale va aussi, dans une large mesure, contribuer à la formation et à l’accumulation du capital culturel dont dépendent la réussite scolaire, l’emploi et le revenu.

Les inégalités ont par conséquent un caractère cumulatif.