Quiz Vocabulaire économique


Ce quiz porte sur les notions, leur mesure statistique par des indicateurs (ne pas confondre notions et indicateurs!). Remarque : * TCAM : taux de croissance annuelle moyen. Une seule réponse est valable.

  1. Selon l’INSEE, une baisse du taux d’accroissement du niveau moyen des prix correspond à :
    1. La récession
    2. La déflation
    3. La désinflation ✅
    4. Aucune des réponses ci-dessus
  2. Le PIB (en $ US courants) est passé de 129,088 milliards en 2002 à 458,202 milliards en 2011 (Source : Banque mondiale), soit un TCAM* de :
    1. 15,11 % ✅
    2. 14, 11 %
    3. 254,95 %
    4. Aucune des réponses ci-dessus
  3. Le PIB nominal est calculé de façon identique au PIB réel (ou en € constants) :
    1. Oui
    2. Non ✅
  4. Lequel de ces RNB (Revenu National Brut) par habitant est celui des Émirats Arabes Unis en 2019?
    1. 66690 $ ✅
    2. 61210 $
    3. 65970 $
  5. Lorsque le TCAM du PIB baisse, cela représente :
    1. Une baisse de la création de richesses
    2. Un ralentissement de la création de richesses ✅

عربي Français English Español
شكرا لزيارتكم Merci de votre visite Thanks for visiting Gracias por visitar

Correction Activités/ Revision


Test SES-Terminale SES
Justice sociale et inégalités
Travail, emploi, chômage

1. Compléter. Ils peuvent être au dessus du salaire réel d’équilibre :salaires defficience
2.Compléter. Il s’agit d’une situation où l’offre de travail dépasse la demande de travail :chômage
3. Compléter. Elle permet de réduire les inégalités économiques : la redistribution (des revenus)
4. Vrai/ Faux. L’égalité des droits correspnd nécessairement à l’égalité effective.
5. Compléter. Dans une démocratie, elle constitue une égalité formelle : l’égalité des droits

6. Compléter. Certains économistes (les néoclassiques) préconisent de le réduire en dessous de la productivité marginale du travail afin de lutter contre le chômage : le salaire réel
7. Classer les notions suivantes dans un ordre logique qui reflète un raisonnement économique : coût du travail (1) / production (3)/ emploi (4)/ rentabilité de la production (2).
8. Compléter. Eux aussi, en plus du marché du travail, contribuent à la détermination du niveau des salaires : les institutions
9. Réaliser un graphique mettant en évidence l’excès de demande de travail selon l’analyste libérale du fonctionnement du marché du travail. La demande de travail par les entreprises est supérieure à l’offre de travail par les travailleurs au taux de salaire inférieur au taux de salaire d’équilibre (situation de pénurie)
10. Réduire le coût du travail est une mesure faisant partie des politiques passives de lutte contre le chômage. Vrai/Faux. (Politiques actives incitant les bénéficiaires à retrouver une activité professionnelle).
11. L’externalisation est une forme de flexibilité utilisée par les entreprises pour s’adapter à l’évolution de la production. Vrai/Faux. (A la demande).
12. Les politiques d’indemnisation du chômage font partie des politiques passives de lutte contre le chômage. Vrai/Faux..
13. La prime d’activité fait partie des politiques passives de lutte contre le chômage. Vrai/ Faux.
14. Compléter. Le salaire n’est pas seulement un coût, c’est aussi un revenu. A quelle analyse théorique des causes du chômage peut-on attribuer cet argument: théorie keynésienne.
15. Compléter. Selon l’INSEE, « Le taux d’emploi d’une classe d’individus est calculé en rapportant le nombre d’individus de la classe ayant un emploi au nombre total d’individus dans la classe. Il peut être calculé sur l’ensemble de la population d’un pays, mais on se limite le plus souvent à la population en âge de travailler (généralement définie, en comparaison internationale, comme les personnes âgées de 15 à 64 ans), ou à une sous-catégorie de la population en âge de travailler (femmes de 25 à 29 ans par exemple).
16. Le taux de chômage est supérieur au taux d’emploi. Vrai/ Faux.
17. Compléter. Selon l’OCDE, « Souvent considérés comme une mesure globale de la compétitivité (internationale) des prix, les coûts unitaires de main-d’œuvre correspondent au coût moyen du travail par unité produite. On peut les exprimer en rapportant la rémunération totale des salariés par heure travaillée à la production par heure travaillée (productivité du travail). Cet indicateur prend la forme de variations exprimées en pourcentage et indices. »
18. Compléter : « On entend par politiques d’emploi les interventions publiques qui ont pour objectif de corriger les déséquilibres et les conséquences néfastes du marché du travail. Les politiques de lutte contre le chômage en sont un des éléments parmi d’autres. En effet, le champ d’intervention est vaste et les mesures mises en œuvre nombreuses. ». D’après Vie publique.
19. Dans l’extrait suivant, l’auteur dresse un bilan positif des politiques d’emploi : Vrai/ Faux. « Alors qu’une politique de l’emploi est un ensemble cohérent d’action visant à lutter contre le chômage, à soutenir la création d’emplois ou le maintien des emplois existants, celles qui ont été menées en France semblent être dans l’incapacité d’y contribuer. Elles n’ont pas empêché le chômage de persister à un niveau élevé, proche du taux symbolique des 10 %, depuis le début des années 1980. Avec l’entrée en crise en 2008, elles n’ont pas endigué la forte expansion du nombre de demandeurs d’emploi. » 1
20. La prime d’activité fait partie des politiques passives : Vrai/ Faux. La prime d’activité a pour objet d’inciter les travailleurs (salariés ou non salariés) aux ressources modestes, à exercer ou reprendre une activité professionnelle et à soutenir leur pouvoir d’achat. Il faut avoir plus de 18 ans pour prétendre à cette aide sociale.». D’après Service-public.fr

↩️1
Source :https://www.cairn.info/load_pdf.php?ID_ARTICLE=RCE_013_0091&download=1

Activités Revision


Test SES-Terminale SES
Justice sociale et inégalités
Travail, emploi, chômage

________________

1. Compléter. Ils peuvent être au dessus du salaire réel d’équilibre :……………………………..
2.
Compléter. Il s’agit d’une situation où l’offre de travail dépasse la demande de travail :…………………..
3.
Compléter. Elle permet de réduire les inégalités économiques : ………………………………
4.
Vrai/ Faux. L’égalité des droits correspnd nécessairement à l’égalité effective ………………………….
5.
Compléter. Dans une démocratie, elle constitue une égalité formelle : l’égalité des ……………..

6. Compléter. Certains économistes préconisent (néoclassiques) de le réduire en dessous de la productivité marginale du travail afin de lutter contre le chômage :………………………….
7.
Classer les notions suivantes dans un ordre logique qui reflète un raisonnement économique : coût du travail/ production/ emploi/ rentabilité de la production.
8.
Compléter. Eux aussi, en plus du marché du travail, contribuent à la détermination du niveau des salaires : …………………………..
9.
Réaliser un graphique mettant en évidence l’excès de demande de travail selon l’analyste libérale du fonctionnement du marché du travail.
10. Réduire le coût du travail est une mesure faisant partie des politiques passives de lutte contre le chômage.
Vrai/Faux.
11. L’externalisation est une forme de flexibilité utilisée par les entreprises pour s’adapter à l’évolution de la production.
Vrai/Faux.
12. Les politiques d’indemnisation du chômage font partie des politiques passives de lutte contre le chômage.
Vrai/Faux..
13. La prime d’activité fait partie des politiques passives de lutte contre le chômage.
Vrai/ Faux.
14.
Compléter. Le salaire n’est pas seulement un coût, c’est aussi un revenu. A quelle analyse théorique des causes du chômage peut-on attribuer cet argument ?………………
15.
Compléter. Selon l’INSEE, « Le taux………………d’une classe d’individus est calculé en rapportant le nombre d’individus de la classe ayant un emploi au nombre total d’individus dans la classe. Il peut être calculé sur l’ensemble de la population d’un pays, mais on se limite le plus souvent à la population en âge de travailler (généralement définie, en comparaison internationale, comme les personnes âgées de 15 à 64 ans), ou à une sous-catégorie de la population en âge de travailler (femmes de 25 à 29 ans par exemple).
16. Le taux de chômage est supérieur au taux d’emploi.
Vrai/ Faux.
17.
Compléter. Selon l’OCDE, « Souvent considérés comme une mesure globale de la compétitivité (internationale) des prix, …… …………………… ……..…… ……………… ……… ………… correspondent au coût moyen du travail par unité produite. On peut les exprimer en rapportant la rémunération totale des salariés par heure travaillée à la production par heure travaillée (productivité du travail). Cet indicateur prend la forme de variations exprimées en pourcentage et indices. »
18.
Compléter : « On entend par ……………. ….. …………… les interventions publiques qui ont pour objectif de corriger les déséquilibres et les conséquences néfastes du marché du travail. Les politiques de lutte contre le chômage en sont un des éléments parmi d’autres. En effet, le champ d’intervention est vaste et les mesures mises en œuvre nombreuses. ». D’après Vie publique.
19. Dans l’extrait suivant, l’auteur dresse un bilan positif des politiques d’emploi :
Vrai/ Faux. « Alors qu’une politique de l’emploi est un ensemble cohérent d’action visant à lutter contre le chômage, à soutenir la création d’emplois ou le maintien des emplois existants, celles qui ont été menées en France semblent être dans l’incapacité d’y contribuer. Elles n’ont pas empêché le chômage de persister à un niveau élevé, proche du taux symbolique des 10 %, depuis le début des années 1980. Avec l’entrée en crise en 2008, elles n’ont pas endigué la forte expansion du nombre de demandeurs d’emploi. » 1
20. La prime d’activité fait partie des politiques passives : Vrai/ Faux. La prime d’activité a pour objet d’inciter les travailleurs (salariés ou non salariés) aux ressources modestes, à exercer ou reprendre une activité professionnelle et à soutenir leur pouvoir d’achat. Il faut avoir plus de 18 ans pour prétendre à cette aide sociale.». D’après Service-public.fr

↩️1
Source :https://www.cairn.info/load_pdf.php?ID_ARTICLE=RCE_013_0091&download=1

Le chômage/ Quiz/ Correction


Choisir la réponse correcte.

  1. Toute personne dépourvue (n’ayant pas) d’emploi est au chômage :
    1. Oui
    2. Non✅
  2. La population active est composée des actifs ayant un emploi et des chômeurs :
    1. Non
    2. Oui✅
  3. Le rapport entre la population active occupée et la population totale en âge de travailler représente :
    1. Le taux d’emploi✅
    2. Le taux de chômage
    3. Le taux d’activité
  4. La mesure officielle du nombre de chômeurs en France est effectuée exclusivement par Pôle Emploi :
    1. Oui
    2. Non✅
  5. Le chômage structurel représente la part du chômage qui est due à l’insuffisance de l’activité économique :
    1. Oui
    2. Non✅
  6. Le chômage conjoncturel est appelé aussi chômage keynésien :
    1. Oui✅
    2. Non
  7. Les politiques macroéconomiques de relance de la demande globale permettent de lutter contre :
    1. Le chômage structurel
    2. Le chômage conjoncturel✅
  8. La somme des salaires bruts et fes cotisations sociales à la charge de l’employeur (sécurité sociale, chômage, retraite, prévoyance, indemnités de départ) constitue :
    1. La demande de travail
    2. L’offre de travail
    3. Le coût du travail✅
  9. Les entreprises payent de hauts salaires pour améliorer la productivité du travail ou pour stabiliser la main-d’œuvre. Il s’agit du salaire d’efficience. Cette théorie implique que le salaire est :
    1. Supérieur au salaire d’équilibre✅
    2. Inférieur au salaire d’équilibre
    3. Juste égal au salaire d’équilibre
  10. Supposons que le taux de chômage global soit égal à 10 %. Cela signifie que :
    1. 10 % des actifs sont au chômage✅
    2. 10 % des individus sont au chômage
%d blogueurs aiment cette page :