Money and inflation


Some references about Granger causality and money supply.

« A means for determining whehter a A variable can be said to have causal influence on a variable B. If we observe that money-supply increases are followed with inflation, we cannot say that money supply causes inflation. It may be that both money-supply and inflation are caused by something else. Under the Granger test of causation, a time series of both money supply and inflation is taken, and each is stripped of any independent long-term trends that may exhibit. Then the values of money supply and inflation are regressed against each other. Money-supply can be said to cause inflation if in such analysis: (a) values of inflation are explained by values of previous money supply, and (b) values of money supply are explained by future values of inflation. » G. Bannock, R. E. Baxter, E. Davis. The PENGUIN DICTIONARY OF Economics,The seventh edition.

Read also an intersting article about this subject matter by going to :
https://www.real-statistics.com/time-series-analysis/time-series-miscellaneous/granger-causality/

📖 Other references about money supply

Building vocabulary


2A016DFB-F084-4DFE-817F-7EDCD8DAD1FA

DNL_SES
What do these items of vocabulary refer to?

Check the pronunciation of the English words
Make sentences
Find synonyms and antonyms

VOCABULARY

INDIAN-BORN NUMB HOPEFULLY PITIFUL PHYSICIAN GET AWAY WITH IT FELLOW CITIZEN IRASCIBLE BROAD-SHOULDERED SET FIRE AMERICAN-BORN DARE MADNESS CRUELTY NOVELIST FORTUNATELY MAKE A LIVING GET ON WELL WITH AFFORDABLE ECONOMIC AND SOCIAL ISSUES

Économique et social : inégalités


Les différences ne sont pas toujours synonymes d’inégalités. D’ailleurs, on peut revendiquer des différences et s’opposer aux inégalités.

Inégalités économiques et sociales

  1. Inégalités économiques
    1. Inégalités de revenus
    2. Inégalités de patrimoine
      1. Intérêts
      2. Loyers
      3. Dividendes
  2. Inégalités sociales
    1. Inégalités d’éducation (scolaires)
    2. Inégalités d’accès aux soins
    3. Inéalités d’accès au logement

Les inégalités économiques engendrent des inégalités sociales

Les individus consomment et épargnent en fonction de leurs revenus (compte tenu de leurs propensions moyennes et marginales à consommer et à épargner). Or si la hausse de ce revenu doit quelque chose à la croissance économique et l’emploi, elle s’explique aussi par l’importance du patrimoine. Les inégalités de revenus font l’objet d’un consensus et les outils statistiques utilisés pour les mesurer permettent de l’illustrer. Ces inégalités expliquent pourquoi les individus et les groupes sociaux ont un accès inégal aux ressources utiles, vitales et valorisées socialement.

Les inégalités sociales entraînent des inégalités économiques

En fonction de leur origine sociale, les individus et les groupes sociaux accèdent à l’héritage et par conséquent à un patrimoine dont l’accumulation et la gestion vont générer un accroissement des revenus. L’origine sociale va aussi, dans une large mesure, contribuer à la formation et à l’accumulation du capital culturel dont dépendent la réussite scolaire, l’emploi et le revenu.

Les inégalités ont par conséquent un caractère cumulatif.

Économique et social Épreuve


Montrer

  • On attend de vous de mener un raisonnement.
  • On n’attend pas de vous de réciter un cours mais de vous en servir. Si vous avez fait preuve de patience et pris de bonnes notes, vous serez capable de mobiliser les connaissances pertinentes pour traiter la question.
  • Structure de la réponse : début, milieu et fin.

Doc Bac DNL SES


Préparer deux documents pour l’oral DNL-SES

Document 1

What is the text about ? What information does it provide us with?

What the calculation the High Pay Centre (HPC) shows :

How much did workers and top executives earn on average in the the UK over the course of 2017?

The later earned about 200 more times than the former.

What the new report of the HPC shows : in 2015, the median pay for CEO of the biggest firms is more than 138 times higher than the typical worker’s for an hour.

What a recent research from the Equality Trust shows : the CEO-to-worker ratio is 401:1.

Those statistics show income inequality in the UK and the US. The UK is one European counties where income inequalities are the highest and was one of the reasons why British citizens voted to leave the EU.

How is the growing gap between average workers and top CEOs explained ? People who support, advocate this gap think CEOs deserve higher pay because they are highly performance. However, there is a weak correlation between pay and performance according to a recent study which shows other interesting results.

The author doesn’t seem to think government regulation will bring out real change in British income distribution.

Document 2

What is the bar chart about?

What does it show?

The ratio … varie between a maximum of 354 in the US and a minimum of 28 in Poland.

In the US, a CEO pay was 354 times the average worker pay.

It is in the US where income inequality is the highest.

The bar graph goes in the same direction with the text.

Income inequalities are everywhere but they vary based on countries.

LEARN MORE

https://marketbusinessnews.com/financial-glossary/wage-ratio/amp/

In other words, how much bigger the income of a company’s top executives are than those its workers. If a CEO earns $10 million per year and the average worker earns $50,000, what is the wage ratio? It is 200:1 ($10,000,000 ÷ $50,000 = 200).The term may also refer to a city, country, or whole region.

According to Glassdoor.com, a job search website, the CEO-to-worker wage ratio in the USA in 2015 was 204:1. In other words, the average CEO pay was 204 times the average worker pay. CEO pay averaged $13.8 million per year, while that of workers was $77,800.

Then and now


“Then and now” est une rubrique qui compare passé et présent et laisse aux lecteurs le soin de tirer de cette comparaison leurs conclusions.

Des chiffres et des maux

2020 sera l’année des nombres et des chiffres portant sur l’évolution des indicateurs sanitaires et économiques massivement relayés par les médias et leurs “experts”. Souvent, les statistiques présentées ne sont pas accompagnées des sources dont elles proviennent.

Si vous cherchez sur internet la signification de l’expression “Heading south” en français, vous obtiendrez la traduction suivante : “Direction sud”. En revanche, si vous demandez “Heading south meaning”, vous aurez la meilleure traduction à savoir “To fall or drop”, c’est-à-dire chuter ou baisser. Cela se réfère bien à la très forte baisse du PIB. Il s’agit du titre d’un graphique en barres dans un article publié dans The Economist le 15 août 2020, page 24.

Le graphique présente l’évolution du PIB dans 6 pays au deuxième trimestre de 2020 par rapport au quatrième trimestre de 2019. Source originale du document : l’Office National des Statistiques britannique.

On constate que l’Espagne et le Royaume-Uni enregistrent la chute la plus importante de leur PIB au cours de cette période. Cette forte baisse est proche de 23 % dans ce cas. Seuls deux pays, l’Allemagne et les États-Unis, voient leur PIB diminuer de 11 à 12 % pendant la période considérée ce qui, néanmoins, n’est pas négligeable.

Embourbés dans la pauvreté

Les conséquences de cette évolution sans précédent du PIB sont nombreuses à commencer par l’accroissement de la pauvreté auquel seuls quelques médias honnêtes font allusion. Au cours de la période prise en compte dans le graphique, la baisse du PIB semble moins grave aux États-Unis que dans les autres pays. Mais des millions d’américains sont embourbés dans la pauvreté selon The National Interest.

https://nationalinterest.org/blog/coronavirus/study-8-million-americans-now-mired-poverty-thanks-coronavirus-171083