Go Bac/ Mobilité sociale


Épreuve composée

Question 2. Illustrer par des données statistiques l’affirmation selon laquelle le maintien dans la catégorie sociale paternelle est devenue moins fréquent.

Source du graphique : Apprendre à lire des articles avec l’INSEE

Mobilité sociale. INSSE.

بطالة الشباب. معلومات


في الوقت الحاضر ، بين الأفراد في سن العمل ، لا يستطيع الجميع ، وخاصة الشباب ، الحصول على عمل دون المرور بفترة بطالة. لا تزال بطالة الشباب قضية مقلقة وصعبة. لقد تم التعامل مع هذه القضية بنجاح أكثر أو أقل. يُعتقد أن التدريب المهني هو أحد الحلول للتعامل مع بطالة الشباب. لاحظ أن البطالة ناتجة عن الحرب والاستعمار. من الواضح أن قضية البطالة الفلسطينية تبرز البلاء الذي تم إخضاعهم له وإلى أي مدى تمثل عائقاً أمام أي تقدم.

بطالة الشباب في العراق

أفادت الأنباء أن الشباب العراقيين تم إغرائهم بالمخاطرة من خلال إظهار رغبتهم في أن يكونوا من بين الجنود الأجانب الذين دعتهم الحكومة الأوكرانية للدفاع عن نفسها. إن اليأس العميق هو الذي يدفعهم إلى الرغبة في مغادرة بلدهم لأنهم يبحثون عن فرص عمل لكي لا ينفعوا بل ويجدون وظائف أقل تتناسب مع مؤهلاتهم المهنية في معظم الأوقات. لكن الحكومة العراقية ، لحسن الحظ ، تعارض بشدة هذه المحاولات. وبحسب موقع الجزيرة ، فإن الدستور العراقي يحظر هذا النوع من انخراط العراقيين في صفوف القوات المسلحة للدول الأجنبية. المزيد والمزيد من الخريجين العراقيين الشباب ينخرطون في سوق العمل مما يؤدي إلى عدم توافق كبير بين العرض والطلب على العمالة وبالتالي زيادة البطالة. لماذا يواجه الشباب العراقي الكثير من الصعوبات في العثور على وظائف؟ أحد التفسيرات يشير إلى عدم وجود وظائف شاغرة تتناسب مع المستوى التعليمي للخريجين. هناك ميل لإلقاء اللوم على هذا التناقض على مستوى التعليم الذي توفره الجامعات والمؤسسات الأخرى. يعتقد بعض الناس أن الخريجين الشباب لا يقبلون الوظائف المتواضعة في المهن التي لا تتطلب مهارات عالية. هل هم محقون في فعل ذلك؟ يُعتقد أن عدم تطابق المهارات يؤثر سلبًا على الأشخاص لأنه يزيد من مخاطر البطالة ولا يترك الأفراد في وضع أفضل بقدر ما تكون هذه الوظائف منخفضة الأجر ولا تجلب سوى القليل من الرضا. تساهم عوامل أخرى في بطالة الشباب في العراق مثل المحسوبية والظروف الاقتصادية والاجتماعية التي يصعب التعامل معها.

إن عدم تطابق المهارات له آثار سلبية على الأفراد ، بما في ذلك ارتفاع مخاطر البطالة وانخفاض الأجور وانخفاض الرضا الوظيفي.

بطالة الشباب في منظمة التعاون الاقتصادي والتنمية (OECD)

في بعض بلدان منظمة التعاون الاقتصادي والتنمية (OECD) ، تؤثر البطالة ، ولكن بشكل غير متساو ، على خريجي الجامعات الشباب حسب الجنس. لذا فإن معدل البطالة في المتوسط أعلى قليلاً بالنسبة للنساء منه بين الشباب من نفس المستوى التعليمي. ومع ذلك ، هناك بعض الاستثناءات حسب البلد. لا يفلت الشباب المتعلمون من التعليم العالي من البطالة. مع ارتفاع معدلات البطالة ، يقول محللو سوق العمل حول عدم تطابق المهارات ، من المؤكد أن مستويات التعليم في الباحثين عن عمل مهمة ولكن ليس بقدر المجال المحدد الذي يتلقى فيه الباحثون عن ميدان تعليمهم. لذلك ، قد تتفاقم مشاكل عدم تطابق المهارات وسيتعين علينا التعامل مع حالتين إما المؤهلات التي تفوق الوظائف أو نقص المهارات.

بطالة الشباب في الأردن

لا يسع الشباب الأردني سوى الشعور بالإحباط الشديد والذي يرجع بشكل أساسي إلى حقيقة حصولهم على مؤهلات ولا يُعرض عليهم سوى الوظائف غير الماهرة. علاوة على ذلك ، فإن البطالة المرتبطة بالنزاع بين اللاجئين السوريين زادت الطين بلة. ويعتقد أن البطالة بين الشباب الأردني تتلخص في نقص التدريب المهني وريادة الأعمال. لهذا السبب دعمت الوكالة الفرنسية للتنمية المشاريع التي تهدف إلى تعزيز التدريب المهني وريادة الأعمال في الأردن. يعود تاريخه إلى عام 2018

عوامل التوظيف في إندونيسيا

ومع ذلك ، فإن أي تدريب مهني ، لا سيما التدريب المقدم في المدارس الثانوية المهنية ، لا يضمن الوصول إلى العمل ولا يكفي للحد من البطالة كما هو موضح في دراسة أجراها مؤلفون إندونيسيون. في ما يلي مقتطف من دراستهم الاقتصادية: «سيزيد مفهوم الذات الإيجابي من قابلية الفرد للتوظيف ، لأن هذه الإيجابية تمكنهم من اتخاذ موقف إيجابي تجاه كل ما يواجهونه ، وتحسين تقدير أنفسهم ورؤية الخطوات الإيجابية القابلة للتطبيق التي يمكنهم اتخاذها للحصول على وظيفة. »

بطالة الشباب في فلسطين

« تسجل الأراضي الفلسطينية المحتلة أعلى معدل بطالة في العالم ، وتتأثر النساء والشباب بشكل غير متناسب بأزمة البطالة. »إن المعدل الهائل لبطالة الشباب في الأراضي الفلسطينية المحتلة يبرز فشل سوق العمل وضعف وعدم فاعلية المؤسسات الدولية. لذلك ، بسبب الاستعمار الدائم والمتزايد وغير الشرعي ، لا يعاني الشعب الفلسطيني كل يوم من العواقب المروعة للاستيطان فحسب ، بل لا يستطيع أيضًا التمتع بالسلام والأمان ولا الحصول على عمل. « قبل COVID-19 ، (…) كانت بطالة الشباب تبلغ 40.2 في المائة ، وكان الشباب الفلسطيني الحاصل على تعليم عالٍ يواجه معدلات بطالة بلغت 63.6 في المائة. »

بطالة الشباب في بعض البلدان الأفريقية

نفذت البلدان الأفريقية مثل بوتسوانا وغانا وكينيا برامج في العقد الأول من القرن الحادي والعشرين تهدف إلى معالجة بطالة الشباب ، والتي لم تحقق الفوائد المتوقعة ، باستثناء بوتسوانا. تولي هذه البرامج أهمية كبيرة للتعليم والتدريب التقني والمهني. يُعتقد أن سبب الفشل هو نقص التمويل وسوء فهم البرامج.

بطالة الشباب في تونس

يواجه الشباب التونسي الباحثين عن عمل بطالة عالية بسبب عدة عوامل منها عدم التوافق بين المهارات المطلوبة والمهارات المكتسبة من قبل الشباب. ارتفع معدل البطالة من 29.5٪ في عام 2010 إلى 38.1٪ في عام 2020. وهو من أعلى المعدلات في العالم. عدم الاستقرار السياسي والاجتماعي هو عامل تفاقم في هذا الوضع.

المراجع:

Iraq :

https://www.almrsal.com/post/422795 (In Arabic)

Indonesia :

https://files.eric.ed.gov/fulltext/EJ1220573.pdf

Palestine :

https://unctad.org/system/files/official-document/tdb65_2_d3_en.pdf

Cliquer pour accéder à wcms_793285.pdf

https://unctad.org/system/files/official-document/tdb65_2_d3_en.pdf »

Jordan

https://unctad.org/system/files/official-document/tdb65_2_d3_en.pdf »

https://www.afd.fr/en/actualites/jordan-tackling-unemployment-vulnerable-youth-focusing-

Some African countries :

https://www.wider.unu.edu/sites/default/files/wp2014-069.pdf »

OECD :

https://www.oecd-ilibrary.org/sites/e1edf168-en/index.html?itemId=/content/component/e1edf168-en

Tunisia :

https://data.worldbank.org/indicator/SL.UEM.1524.ZS?end=2020&locations=TN&start=1991&view=chart »>
https://data.worldbank.org/indicator/

Cliquer pour accéder à Youth_employment_in_Tunisia.pdf

عربي Français English Español
شكرا لزيارتكم Merci de votre visite Thanks for visiting Gracias por visitar

Nouveaux articles


  • Media circus?
    في شهر ماي لمدة أسبوع على الأقل ، كانت الأسئلة المتعلقة بالمهاجرين المقيمين في فرنسا موضوع نقاش متكرر. ومع ذلك ، تتميز هذه الخلافات بنقص واضح في المعرفة بالسلوكيات والممارسات الاجتماعية. أصل المشكلة التي لا نتناول موضوعها هنا هو بكل صراحة ووضوح قبول الاختلاف أو رفضه. وفي محطة راديو التي لن أسميها ، أعلن أحد … Continuer à lire … « Media circus? »
  • Belle nature
    Le printemps فصل الربيع Le printemps nous visite : alors on visite
  • Romans américains/ J. Grisham (2/3)
    Si vous n’avez pas lu la partie 1/3 cliquez ici. 2/3 Français Dans cette partie, nous montrerons comment la situation de Rudy s’améliore et comment il commence à acquérir de l’expérience dans son domaine. Mais il s’agit aussi du début d’une période qui n’est pas moins difficile que les précédentes. Rudy a de grosses dettes … Continuer à lire … « Romans américains/ J. Grisham (2/3) »
  • Le temps de Gaza
    Ce qui s’est passé Zoo à Gaza
  • The Rainmaker/ J. Grisham (2/3) بالعربي
    انقر إذا لم تكن قد قرأت الجزء 1/3 Cliquez si vous n’avez pas lu la partie 1/3. The Rainmaker/ J. Grisham (2/3) بالعربي الجزء 2/3 من ملخص وتعليقات في هذا الجزء ، نوضح كيف يتحسن وضع رودي وكيف يبدأ في اكتساب الخبرة في مجاله. لكننا نعلن عن بداية فترة لا تقل صعوبة عن المراحل السابقة. … Continuer à lire … « The Rainmaker/ J. Grisham (2/3) بالعربي »

Youth unemployment


Nowdays, among working age individuals, not everyone, and especially young people, can afford to get access to employment without going through a period of unemployment. The youth unemployment is still a worrying issue and challenging. The issue has been dealt with with more or less succes. Many schools offer vocational education programs during secondary education which is aimed at providing skills required to enter employment. It is thought that vocational training is one of the solutions to deal with youth unemployment. Note that unemployment results from war and colonisation. Palestinian unemployment case clearly brings out the scourge they are subjucted to and how much it represents an impediment to any progress.
Youth unemployment in Iraq

Young Iraqis were reportedly tempted to take risks by showing their willingness to be among the foreign soldiers called upon by the Ukrainian government to defend itself. It is the deep despair that pushes them to want to leave their country because they seek employments opportunities to not avail and even find fewer jobs commensurate with their professional qualifications most of the time. But the Iraqi government, fortunately, strongly opposes these attempts. According to the Aljazeera website, the Iraqi Constitution prohibits this kind of engagement of Iraqis in the ranks of the armed forces of foreign countries.

More and more young Iraqi graduates are engaging in the labour market which is resulting in a huge mismatch between supply of and demand for labour thus increasing unemployment. Why young Iraqui have so many difficulties in finding jobs ?

One explanation refers to the lack of vacancies that are commensurate with the educational level of graduates. There is tendency to blame this discrepancy on the level of education provided by universities and orher institutions.
Some people think the young graduates don’t accept modest jobs in occupations that don’t require high skills. Are they right in doing so? It is thought that skills mismatch negatively impact people because they increase the risk of unemployment and don’t leave individuals better off insofar as these jobs are low-paying and bring very little satisfaction.
Others factors contribute to young individuals unemployment in Iraq such as nepotism and economic and social conditions which are too hard to deal with.

Skills mismatch has negative impacts for individuals, including a higher risk of unemployment, lower wages and lower job satisfaction.

Youth unemployment in OECD

In some OECD (Organisation for Economic Co-operation and Development) countries, unemployment affects, but unequally, young university graduates by gender. So the unemployment rate is on average slightly higher for women than for young men with the same level of education. However, there are some exceptions depending on the country. Tertiary educated young people do not escape unemployment.

With rising unemployment, analysts of market labour say about skills mismatch that certainly education levels in jobs seekers matters but not as much as the specific field in which the job seekers have their education. Therefore, skills mismatch problems would araise and we’ll have to deal with two situations either over-skilling or under-skilling.

Youth unemployment in Jordan

Young Jordaniens can’t help but get a sense of great frustration which is mainly due to the fact that they get qualifications and are only offered unskilled jobs. What’s more, the conflict-related unemployment of Syrian refugees only made matters worse.

It’s believed that concerning young Jordanian unemployment boils down to the lack of vocational training an entrepreneurship. That is why AFD (Agence Française de Développement) supported projects aimed at promoting vocational training and entrepreneurship in Jordan. It dates back to 2018.

Factors of employability in Indonesia

However, any vocational training, particularly that provided in vocational high schools, does not guarantee access to employment and is not enough to reduce unemployment as shown by a study by Indonesian authors. Here’s an excerpt from their econometric study : « positive self-concept will increase individual employability, as this positivity enables them to take a positive stance towards everything they face, better at appreciating themselves and see viable positive steps they can take to obtain a job. »

Youth Unemployment in Palestine

« The Occupied Palestinian Territory has the highest unemployment rate in the world, and women and youth are disproportionately impacted by the joblessness crisis. »

The huge rate of youth unemployment in occupied Palestinian territories brings out the labour market failure and the weakness and ineffectiveness of the international institutions. So, because of the ever lasting, growing and illigitimate colonisation, Palestinian people not only suffer everyday from the appaling consequences of the settlments but they also can’t enjoy peace, safety nor acces to employment.

« Prior to COVID-19, (…) Youth unemployment stood at 40.2 per cent and Palestinian youth with a tertiary education faced unemployment rates of 63.6 per cent. »

Youth unemployment in some African countries

African countries such as Botswana, Ghana and Kenya implemented programmmes in the 2000s aimed at addressing youth unemployment, which haven’t, however, bring about the expected benefits, with the exception of Botswana. These programmmes attach great importance to technical, vocational education, and training. The failure is believed to being due to the lack of finance and the ill-conception of the programmmes.

Youth unemployment in Tunisia

Young Tunisian job seekers also face high unemployment due to several factors including the mismatch between the skills required and those acquired by young people.

The unemployment rate rose from 29.5% in 2010 to 38.1% in 2020. This is one of the highest rates in the world. Political and social instability is an aggravating factor in this situation.

Tunisia :

https://data.worldbank.org/indicator/SL.UEM.1524.ZS?end=2020&locations=TN&start=1991&view=chart

Cliquer pour accéder à Youth_employment_in_Tunisia.pdf

عربي Français English Español
شكرا لزيارتكم Merci de votre visite Thanks for visiting Gracias por visitar

Quiz Vocabulaire économique


Ce quiz porte sur les notions, leur mesure statistique par des indicateurs (ne pas confondre notions et indicateurs!). Remarque : * TCAM : taux de croissance annuelle moyen. Une seule réponse est valable.

  1. Selon l’INSEE, une baisse du taux d’accroissement du niveau moyen des prix correspond à :
    1. La récession
    2. La déflation
    3. La désinflation ✅
    4. Aucune des réponses ci-dessus
  2. Le PIB (en $ US courants) est passé de 129,088 milliards en 2002 à 458,202 milliards en 2011 (Source : Banque mondiale), soit un TCAM* de :
    1. 15,11 % ✅
    2. 14, 11 %
    3. 254,95 %
    4. Aucune des réponses ci-dessus
  3. Le PIB nominal est calculé de façon identique au PIB réel (ou en € constants) :
    1. Oui
    2. Non ✅
  4. Lequel de ces RNB (Revenu National Brut) par habitant est celui des Émirats Arabes Unis en 2019?
    1. 66690 $ ✅
    2. 61210 $
    3. 65970 $
  5. Lorsque le TCAM du PIB baisse, cela représente :
    1. Une baisse de la création de richesses
    2. Un ralentissement de la création de richesses ✅

عربي Français English Español
شكرا لزيارتكم Merci de votre visite Thanks for visiting Gracias por visitar

Correction Activités/ Revision


Test SES-Terminale SES
Justice sociale et inégalités
Travail, emploi, chômage

1. Compléter. Ils peuvent être au dessus du salaire réel d’équilibre :salaires defficience
2.Compléter. Il s’agit d’une situation où l’offre de travail dépasse la demande de travail :chômage
3. Compléter. Elle permet de réduire les inégalités économiques : la redistribution (des revenus)
4. Vrai/ Faux. L’égalité des droits correspnd nécessairement à l’égalité effective.
5. Compléter. Dans une démocratie, elle constitue une égalité formelle : l’égalité des droits

6. Compléter. Certains économistes (les néoclassiques) préconisent de le réduire en dessous de la productivité marginale du travail afin de lutter contre le chômage : le salaire réel
7. Classer les notions suivantes dans un ordre logique qui reflète un raisonnement économique : coût du travail (1) / production (3)/ emploi (4)/ rentabilité de la production (2).
8. Compléter. Eux aussi, en plus du marché du travail, contribuent à la détermination du niveau des salaires : les institutions
9. Réaliser un graphique mettant en évidence l’excès de demande de travail selon l’analyste libérale du fonctionnement du marché du travail. La demande de travail par les entreprises est supérieure à l’offre de travail par les travailleurs au taux de salaire inférieur au taux de salaire d’équilibre (situation de pénurie)
10. Réduire le coût du travail est une mesure faisant partie des politiques passives de lutte contre le chômage. Vrai/Faux. (Politiques actives incitant les bénéficiaires à retrouver une activité professionnelle).
11. L’externalisation est une forme de flexibilité utilisée par les entreprises pour s’adapter à l’évolution de la production. Vrai/Faux. (A la demande).
12. Les politiques d’indemnisation du chômage font partie des politiques passives de lutte contre le chômage. Vrai/Faux..
13. La prime d’activité fait partie des politiques passives de lutte contre le chômage. Vrai/ Faux.
14. Compléter. Le salaire n’est pas seulement un coût, c’est aussi un revenu. A quelle analyse théorique des causes du chômage peut-on attribuer cet argument: théorie keynésienne.
15. Compléter. Selon l’INSEE, « Le taux d’emploi d’une classe d’individus est calculé en rapportant le nombre d’individus de la classe ayant un emploi au nombre total d’individus dans la classe. Il peut être calculé sur l’ensemble de la population d’un pays, mais on se limite le plus souvent à la population en âge de travailler (généralement définie, en comparaison internationale, comme les personnes âgées de 15 à 64 ans), ou à une sous-catégorie de la population en âge de travailler (femmes de 25 à 29 ans par exemple).
16. Le taux de chômage est supérieur au taux d’emploi. Vrai/ Faux.
17. Compléter. Selon l’OCDE, « Souvent considérés comme une mesure globale de la compétitivité (internationale) des prix, les coûts unitaires de main-d’œuvre correspondent au coût moyen du travail par unité produite. On peut les exprimer en rapportant la rémunération totale des salariés par heure travaillée à la production par heure travaillée (productivité du travail). Cet indicateur prend la forme de variations exprimées en pourcentage et indices. »
18. Compléter : « On entend par politiques d’emploi les interventions publiques qui ont pour objectif de corriger les déséquilibres et les conséquences néfastes du marché du travail. Les politiques de lutte contre le chômage en sont un des éléments parmi d’autres. En effet, le champ d’intervention est vaste et les mesures mises en œuvre nombreuses. ». D’après Vie publique.
19. Dans l’extrait suivant, l’auteur dresse un bilan positif des politiques d’emploi : Vrai/ Faux. « Alors qu’une politique de l’emploi est un ensemble cohérent d’action visant à lutter contre le chômage, à soutenir la création d’emplois ou le maintien des emplois existants, celles qui ont été menées en France semblent être dans l’incapacité d’y contribuer. Elles n’ont pas empêché le chômage de persister à un niveau élevé, proche du taux symbolique des 10 %, depuis le début des années 1980. Avec l’entrée en crise en 2008, elles n’ont pas endigué la forte expansion du nombre de demandeurs d’emploi. » 1
20. La prime d’activité fait partie des politiques passives : Vrai/ Faux. La prime d’activité a pour objet d’inciter les travailleurs (salariés ou non salariés) aux ressources modestes, à exercer ou reprendre une activité professionnelle et à soutenir leur pouvoir d’achat. Il faut avoir plus de 18 ans pour prétendre à cette aide sociale.». D’après Service-public.fr

↩️1
Source :https://www.cairn.info/load_pdf.php?ID_ARTICLE=RCE_013_0091&download=1

Activités Revision


Test SES-Terminale SES
Justice sociale et inégalités
Travail, emploi, chômage

________________

1. Compléter. Ils peuvent être au dessus du salaire réel d’équilibre :……………………………..
2.
Compléter. Il s’agit d’une situation où l’offre de travail dépasse la demande de travail :…………………..
3.
Compléter. Elle permet de réduire les inégalités économiques : ………………………………
4.
Vrai/ Faux. L’égalité des droits correspnd nécessairement à l’égalité effective ………………………….
5.
Compléter. Dans une démocratie, elle constitue une égalité formelle : l’égalité des ……………..

6. Compléter. Certains économistes préconisent (néoclassiques) de le réduire en dessous de la productivité marginale du travail afin de lutter contre le chômage :………………………….
7.
Classer les notions suivantes dans un ordre logique qui reflète un raisonnement économique : coût du travail/ production/ emploi/ rentabilité de la production.
8.
Compléter. Eux aussi, en plus du marché du travail, contribuent à la détermination du niveau des salaires : …………………………..
9.
Réaliser un graphique mettant en évidence l’excès de demande de travail selon l’analyste libérale du fonctionnement du marché du travail.
10. Réduire le coût du travail est une mesure faisant partie des politiques passives de lutte contre le chômage.
Vrai/Faux.
11. L’externalisation est une forme de flexibilité utilisée par les entreprises pour s’adapter à l’évolution de la production.
Vrai/Faux.
12. Les politiques d’indemnisation du chômage font partie des politiques passives de lutte contre le chômage.
Vrai/Faux..
13. La prime d’activité fait partie des politiques passives de lutte contre le chômage.
Vrai/ Faux.
14.
Compléter. Le salaire n’est pas seulement un coût, c’est aussi un revenu. A quelle analyse théorique des causes du chômage peut-on attribuer cet argument ?………………
15.
Compléter. Selon l’INSEE, « Le taux………………d’une classe d’individus est calculé en rapportant le nombre d’individus de la classe ayant un emploi au nombre total d’individus dans la classe. Il peut être calculé sur l’ensemble de la population d’un pays, mais on se limite le plus souvent à la population en âge de travailler (généralement définie, en comparaison internationale, comme les personnes âgées de 15 à 64 ans), ou à une sous-catégorie de la population en âge de travailler (femmes de 25 à 29 ans par exemple).
16. Le taux de chômage est supérieur au taux d’emploi.
Vrai/ Faux.
17.
Compléter. Selon l’OCDE, « Souvent considérés comme une mesure globale de la compétitivité (internationale) des prix, …… …………………… ……..…… ……………… ……… ………… correspondent au coût moyen du travail par unité produite. On peut les exprimer en rapportant la rémunération totale des salariés par heure travaillée à la production par heure travaillée (productivité du travail). Cet indicateur prend la forme de variations exprimées en pourcentage et indices. »
18.
Compléter : « On entend par ……………. ….. …………… les interventions publiques qui ont pour objectif de corriger les déséquilibres et les conséquences néfastes du marché du travail. Les politiques de lutte contre le chômage en sont un des éléments parmi d’autres. En effet, le champ d’intervention est vaste et les mesures mises en œuvre nombreuses. ». D’après Vie publique.
19. Dans l’extrait suivant, l’auteur dresse un bilan positif des politiques d’emploi :
Vrai/ Faux. « Alors qu’une politique de l’emploi est un ensemble cohérent d’action visant à lutter contre le chômage, à soutenir la création d’emplois ou le maintien des emplois existants, celles qui ont été menées en France semblent être dans l’incapacité d’y contribuer. Elles n’ont pas empêché le chômage de persister à un niveau élevé, proche du taux symbolique des 10 %, depuis le début des années 1980. Avec l’entrée en crise en 2008, elles n’ont pas endigué la forte expansion du nombre de demandeurs d’emploi. » 1
20. La prime d’activité fait partie des politiques passives : Vrai/ Faux. La prime d’activité a pour objet d’inciter les travailleurs (salariés ou non salariés) aux ressources modestes, à exercer ou reprendre une activité professionnelle et à soutenir leur pouvoir d’achat. Il faut avoir plus de 18 ans pour prétendre à cette aide sociale.». D’après Service-public.fr

↩️1
Source :https://www.cairn.info/load_pdf.php?ID_ARTICLE=RCE_013_0091&download=1

Le chômage/ Quiz/ Correction


Choisir la réponse correcte.

  1. Toute personne dépourvue (n’ayant pas) d’emploi est au chômage :
    1. Oui
    2. Non✅
  2. La population active est composée des actifs ayant un emploi et des chômeurs :
    1. Non
    2. Oui✅
  3. Le rapport entre la population active occupée et la population totale en âge de travailler représente :
    1. Le taux d’emploi✅
    2. Le taux de chômage
    3. Le taux d’activité
  4. La mesure officielle du nombre de chômeurs en France est effectuée exclusivement par Pôle Emploi :
    1. Oui
    2. Non✅
  5. Le chômage structurel représente la part du chômage qui est due à l’insuffisance de l’activité économique :
    1. Oui
    2. Non✅
  6. Le chômage conjoncturel est appelé aussi chômage keynésien :
    1. Oui✅
    2. Non
  7. Les politiques macroéconomiques de relance de la demande globale permettent de lutter contre :
    1. Le chômage structurel
    2. Le chômage conjoncturel✅
  8. La somme des salaires bruts et fes cotisations sociales à la charge de l’employeur (sécurité sociale, chômage, retraite, prévoyance, indemnités de départ) constitue :
    1. La demande de travail
    2. L’offre de travail
    3. Le coût du travail✅
  9. Les entreprises payent de hauts salaires pour améliorer la productivité du travail ou pour stabiliser la main-d’œuvre. Il s’agit du salaire d’efficience. Cette théorie implique que le salaire est :
    1. Supérieur au salaire d’équilibre✅
    2. Inférieur au salaire d’équilibre
    3. Juste égal au salaire d’équilibre
  10. Supposons que le taux de chômage global soit égal à 10 %. Cela signifie que :
    1. 10 % des actifs sont au chômage✅
    2. 10 % des individus sont au chômage

Pays riche et endetté


J’ai effectué une transcription d’une vidéo en anglais (https://youtu.be/KJeN6RSqbOc) puis je l’ai traduite en français. Elle apporte des éclairages intéressants sur la production de masse aux Etats-Unis, dans les années 1920, et ses conséquences économiques et sociales. Cependant, la vidéo aurait dû ajouter quelques informations sur les structures de marché qui prédominent à l’époque. J’ai ajouté un lien en anglais pour en savoir plus sur ce dernier point.

https://slideplayer.com/amp/10459293/

Voici le texte français

Une innovation organisationnelle

“ Dans les années 1920, de nombreux américains avaient un revenu disponible à utiliser. A quoi consacraient-ils ce revenu ? Quelle était l’origine des produits ?

Tout au long de l’année 1900, Henry Ford a développé et amélioré les méthodes de la ligne d’assemblage.

Les usines Ford peuvent maintenant produire des voitures efficacement et à moindre coût.

En appliquant les méthodes, les ouvriers n’exécutaient qu’une tâche simple (1) sur chaque automobile et le produit se déplace jusqu’à l’ouvrier suivant qui accomplit une tâche simple mais différente.

Ces méthodes ont permis aux usines Ford de produire une voiture tous les dix secondes.

Ce genre de production de masse a débouché sur une baisse du prix moyen d’une voiture de 850 $ à 250 $ [soit une baisse de plus de 70 %.]

Les méthodes fordistes ont été rapidement adoptées par d’autres industries. [Ce qui généralise la production de masse].

On avait de moins en moins besoin de travailleurs qualifiés pour assembler des produits finis. Il s’agissait désormais de former des travailleurs non qualifiés (N. T. ce qu’on appelle dans les analyses françaises les ouvriers spécialisés) à des tâches simples.

Soudain, les usines ont fabriqué d’innombrables produits qui furent auparavant des produits de luxe. Désormais, l’américain moyen est en mesure de les acquérir.

La structure de la consommation change

Il faut noter que la hausse de la création d’emplois par les usines signifie davantage de travailleurs qui, de plus recevaient des salaires plus élevés. Le salaire moyen d’un travailleur augmenta de 20 % au cours des années 1920.

Si de plus en plus d’individus sont embauchés à des salaires en hausse, il devient possible de consacrer intégralement son revenu davantage à des produits de luxe qu’à des biens de première nécessité tels que l’alimentation, le logement et l’habillement.

Ces travailleurs constituent ce qu’on pensait être la classe moyenne.

Les membres de cette nouvelle classe moyenne découvrent qu’ils sont en mesure de dépenser leur revenu disponible(2)sur plusieurs biens de luxe produits. Et c’est grâce à l’utilisation accrue de l’électricité que nombre de ces produits de luxe sont devenus utiles et disponibles en quantités plus importantes. Des biens tels que les réfrigérateurs, les aspirateurs, les machines à laver le linge ainsi que des radios étaient en train de devenir des biens essentiels du ménage moyen.

Les nouvelles méthodes de la production de masse ont rendu ces biens abordables parce qu’ils étaient fabriqués rapidement. Par exemple, à la fin des années 1920, la quantité de réfrigérateurs fabriqués a dépassé le million et plus de 10 millions de radios ont été vendues.

Le marketing de masse

Avec les flux croissants de biens à acheter, on assiste aussi à l’émergence du marketing de masse dans les entreprises qui se livrent à la concurrence pour répondre à la demande des consommateurs. La publicité s’est répandue au cours de cette décennie et cette fin la radio s’est révélée un excellent moyen de communication avec le plus grand nombre de consommateurs et de façon simultanée. Chaque publicité était destinée à persuader les auditeurs qu’ils avaient absolument besoin des derniers gadgets ou des produits tels que les médicaments. (…).

Le piège de la dette

Malheureusement, même si la nouvelle classe moyenne a vu son revenu disponible augmenter, elle ne pouvait toujours pas acquérir certains produits, tels que les voitures, qui sont demeurés trop chers.

Par conséquent, de nouvelles méthodes d’achat, fondées sur le crédit, ont vu le jour.

Cela consiste à effectuer un versement initial et le reste fait l’objet d’un remboursement échelonné sur plusieurs mois voire des années. La conséquence fut un endettement très élevé de millions d’américains à la fin de la décennie.”
Les années 1920 se sont terminées avec des ménages américains endettés en raison de l’abondance de prêts qui leur ont permis d’acheter des voitures et de financer les dépenses de consommation.

L’augmentation de la dette de l’Amérique soulève davantage d’inquiétude. Elle ne cesse d’augmenter et le service de la dette(3)suit la même tendance. Cette évolution suscite des questions. Voici comment cette inquiétude est exprimée à propos des contribuables américains :“Préféreraient-ils que les impôts des Américains paient des intérêts ou servent à améliorer les infrastructures ? Ou que diriez-vous d’une agence de protection de l’environnement plus solvable ou de soutenir davantage de bourses Pell(4)pour les étudiants ? Quel est le coût d’opportunité associé au coût d’intérêt de la dette ?”.Consulter l’article En anglais

Notes

(1) C’est la parcellisation des tâches.
(2) Revenu restant après déduction des impôts et charges sociales, disponible pour être dépensé ou épargné au gré des ménages.
(3) Service de la dette égal aux remboursements du principal plus les intérêts sur le capital restant dû.
(4) concours financiers aux étudiants.

Regards croisés SES


Partie du programme de terminale spécialité SES

Au menu :

Questions sur les savoirs et savoir-faire pour réussir la dissertation ou l’épreuve composée sur ce thème. Schéma pour mémoriser le plan. Références à des études et documents de l’INSEE et à site officiel sur les logiques de la protection sociale. Enfin, Deux questions de l’EC1.

  • Quelles tendances d’évolution des inégalités économiques depuis le début du XXe siècle ?
  • Quels sont les principaux outils de mesure des inégalités et de leurs évolutions ? Déciles, quartiles, rapport inter-déciles (D9/D1), courbe de Lorenz, etc. Comment interpréter ces outils statiques?
  • Pour quelles variables calcule-t-on ces indicateurs ?
    • Revenus. Un exemple de lecture de quelques indicateurs d’inégalités INSEE
    • Patrimoine
    • Niveaux de vie.
  • Savoir et montrer que les inégalités économiques et sociales présentent un caractère multiforme et cumulatif.
  • Connaître les différentes formes d’égalité (égalité des droits, des chances ou des situations).
  • La lutte contre les inégalités menée par les pouvoirs publics a pour objectif la recherche d’une plus grande justice sociale.
  • En quoi consiste l’action des pouvoirs publics en matière de justice sociale? [fiscalité, protection sociale, services collectifs, mesures de lutte contre les discriminations]. Consulter Site officiel
    • Comment mesurer l’effet de la redistribution sur les inégalités ? Un exemple à consulter INSEE
    • L’action des pouvoirs publics est soumise à une contrainte de financement.
    • Fait l’objet de débats concernant son efficacité (en ce qui concerne la réduction des inégalités), de légitimité (notamment consentement à l’impôt) et de risque d’effets pervers sur les bénéficiaires (désincitations).

Cliquer sur le schéma pour agrandir

Schéma justice sociale, Terminale SES

Questions pour l’EC1.

  • Distinguez logique d’assurance et logique d’assistance de la protection sociale.
  • À quelle condition la fiscalité peut-elle contribuer à la justice sociale ?
%d blogueurs aiment cette page :